Historique

Fondé en 2001 sur un projet d’amélioration de la coopération entre institutions et professionnels d’horizons et de statuts différents, le réseau ONOF a progressivement mis en place une organisation dans la prise en charge du cancer, puis des soins palliatifs. Le projet étant de garantir aux patients une égalité d’accès à des soins de proximité de qualité, une prise en charge pluridisciplinaire coordonnée et un fonctionnement ville-hôpital optimal.

 

ONOF dans son long développement a su incorporer progressivement tous les éléments qui constituent un ensemble cohérent dans la mise en œuvre des prises en charge des patients et de leur entourage.

 

Une coordination opérationnelle des prises en charge entre les établissements de santé et le domicile des patients, largement facilitée par un dossier informatisé commun, a permis :

  • l’observance des référentiels,
  • la cohérence des informations données au patient,
  • la mobilisation mutualisée de soins de support ainsi que la tenue régulière de réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) dont la fréquence est en majorité hebdomadaire et le nombre, fonction de la taille de l’établissement.

 

Le réseau a pour but d’améliorer la communication entre les établissements mais aussi d’ouvrir le dialogue et d’aider à la prise en charge des patients entre les hôpitaux (publics et privés) et la ville.

 

Le réseau est aussi un lieu d’écoute pour le patient et/ou son entourage. Ainsi, le patient peut directement s’adresser à ONOF lorsqu’il a des besoins à domicile ou souhaite des informations sur les ressources dont il peut bénéficier. La cellule de coordination constate une augmentation des demandes de renseignements sur son activité par de nouveaux patients via le « bouche à oreille ».

 

De nombreux professionnels de santé libéraux ont pu échanger des informations, bénéficier de formations gratuites et créer un maillage pluridisciplinaire sur le territoire évitant ainsi l’isolement.

La mise en place de la coordination ville/hôpital par le réseau a favorisé l’implication à part entière des professionnels de santé libéraux lors de la prise en charge du patient.

 

De plus en plus les hôpitaux parisiens «AP-HP» sollicitent la cellule de coordination pour établir la continuité de la prise en charge de patients domiciliés sur le territoire du réseau.

 

L’accès au dossier médical informatisé permet à chaque professionnel adhérent, intervenant dans la prise en charge, de consulter les informations relatives au patient en améliorant la qualité de l’intervention et de la communication entre professionnels.

Ce logiciel informatique permet non seulement de traiter l’intégralité du dossier médical patient mais également la gestion et l’automatisation d’une très grande partie des activités administratives du réseau.

 

Le Réseau ONOF :

  • permet une meilleure prise en charge des patients à domicile,
  • améliore les relations inter-établissements mais aussi ville/hôpital,
  • met en place des partenariats avec les associations et/ou professionnels du territoire,  
  • il a pour objectif de répondre aux priorités des plans cancer I, II et III.

 

En 2015, un projet de développement d’une filière  gérontologique déposé à l’ARS et soutenu par tous les acteurs  concernés a été validé ; le réseau étend donc son domaine de compétence en gérontologie.